VIDEO. Johnny Depp gagne une première manche face à Amber Heard

PEOPLE L’acteur attaque son ex-femme en diffamation

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Johnny Depp
L'acteur Johnny Depp — Zuma / Starface

Le procès en diffamation intenté par Johnny Depp contre son ex-femme Amber Heard aura lieu en Virginie et non en Californie comme l’actrice le souhaitait. Le juge a expliqué son choix arguant que l’article écrit par la star d’Aquaman au cœur de l’affaire a été publié par le Washington Post, basé dans cet Etat.

Dans sa tribune, Amber Heard s’est présentée comme une victime de violence conjugale. Si elle n’a jamais cité le nom de Johnny Depp, ce dernier estime qu’il est facilement reconnaissable, ce qui justifie une plainte en diffamation, comme le rappelle The Blast.

Les témoignages s’accumulent

Les avocats de Johnny Depp ajoutent que plusieurs personnes, dont « deux officiers de police différents et de nombreux témoins indépendants, ainsi que 87 vidéos de vidéosurveillance », contredisent les accusations portées par Amber Heard. Parmi ces témoins, le premier à avoir été exposé dans la presse est une proche de la comédienne.

Laura Divenere a expliqué avoir « travaillé pour Johnny Depp et Amber Heard en tant que décoratrice d’intérieur pour leur appartement du Eastern Columbia Building à Los Angeles de juillet 2014 à 2016 » et « continue à travailler pour Amber encore aujourd’hui ». Elle a déclaré n’avoir jamais « observé aucun signe d’abus physique ou de blessure, dont des rougeurs, des gonflements, des coupures, des bleus ou des blessures de quelque nature que ce soit » sur Amber Heard dans les jours qui ont suivi une des agressions que l’actrice dénonce.