Même malade, Robin Williams «voulait toujours faire rire tout le monde»

HOMMAGE Cinq ans après le décès de son père, le fils de l’acteur, Zachary Williams, s’est confié avec émotion à la télévision britannique

Marie-Laetitia Sibille

— 

Zachary Williams et son père en 2008.
Zachary Williams et son père en 2008. — WENN/SIPA

« C’était déchirant parce qu’il sortait toujours et voulait faire rire tout le monde. » C’est avec ces mots très touchants que Zachary Williams a parlé de son père dans l’émission « Good Morning Britain ». Dimanche 21 juillet 2019, Robin Williams aurait fêté ses 68 ans. L’acteur s’était suicidé en août 2014 sans laisser de lettre à sa famille. Il avait été retrouvé dans sa maison de Paradise Cay en Californie.

« C’était triste de voir quelqu’un qui souffrait autant. En tant que membre de la famille et enfant, vous souhaitez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour apaiser ce qui semblait être une douleur personnelle intense », a poursuivi Zachary Williams, tout en soulignant sa frustration de ne pas avoir pu sauver son père. « Il y avait des moments où je ressentais un sentiment d’impuissance de ma part, je ne savais pas ce que je pouvais faire, ni comment je pouvais être d’un meilleur soutien. »

« Je l’admire et je l’aimais tellement »

Connu pour ses rôles inoubliables dans les films Jumanji, Le Cercle des poètes disparus ou encore Madame Doubtfire, le comédien était atteint de dépression, qui a rendu difficile les derniers temps de sa vie et de sa famille. « Pendant qu’il souffrait et se débattait, il sortait toujours et travaillait. Je l’admire et je l’aimais tellement », a confié son fils.

Désormais, Zachary Williams se consacre à aider ceux qui ont vécu le suicide d’un proche. En mai 2019, il a pris part à une campagne de sensibilisation intitulée Faces of Fortitude. Cody, le fils cadet de l’acteur, a quant à lui décidé de se marier le jour de l’anniversaire de son père, dimanche 21 juillet. Zelda, la fille de l’acteur, a partagé des photos de la noce sur son compte Instagram. Une autre façon de rendre hommage à un homme qui reste, pour le grand public comme pour ses proches, un modèle d’humour et de gentillesse.