VIDEO. L'enquête sur Nipsey Hussle au moment de sa mort fait scandale

POLEMIQUE Les investigations autour des liens du rappeur avec les gangs se poursuivent et choquent la communauté

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur défunt, Nipsey Hussle
Le rappeur défunt, Nipsey Hussle — Genaro Molina / Los Angeles Times / Polaris / Starface

Quand Nipsey Hussle a été tué par balle en mars dernier, il a été salué pour ses efforts en vue de réduire la violence à Los Angeles. Très actif dans la communauté, le rappeur faisait tout pour contribuer à un apaisement des tensions entre les gangs. Ce qu’on ignorait à l’époque, en revanche, c’est qu’il était sous le coup d’une enquête de la police, qui s’intéressait, justement, à des activités liées à des gangs autour de son magasin de vêtements, Marathon.

C’est ce que révèle le New York Times dans un article publié ce mardi, ajoutant que l’assassinat de l’artiste a encouragé la police à aller plus loin dans son enquête. Le quotidien ignore en revanche qui a ordonné la mise en place de ces investigations.

Double jeu

La nouvelle, évidemment, passe mal à Los Angeles, et pas seulement auprès des fans de Nipsey Hussle. Pour beaucoup d’activistes et de membres d’associations qui œuvraient avec lui pour améliorer la vie des habitants du Sud de Los Angeles, soupçonner le rappeur d’être encore lié à des gangs (Nispey Hussle n’a jamais caché qu’il avait fait partie des Crips) ternit la mémoire de l’artiste.

« C’est une attaque contre l’héritage de Nipsey Hussle et sur tous les gens qui veulent investir dans cette communauté », s’est insurgé Skipp Townsend, expert de l’histoire des gangs et cofondateur de l’association 2nd Call, dans une interview pour le Guardian. Contacté par le journal, le maire de Los Angeles n’a pas souhaité faire le moindre commentaire.