VIDEO. Une proche d’Amber Heard témoigne pour Johnny Depp

PEOPLE Celle qui se présente comme une « amie » de la comédienne affirme n’avoir aperçu aucune trace de coup ni de violence

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Johnny Depp
L'acteur Johnny Depp — Zuma / Starface

Johnny Depp avait promis avoir des preuves de son innocence alors qu’il est accusé par Amber Heard de violence conjugale. Ce n’était apparemment pas des paroles en l’air. Dans le cadre du procès en diffamation qu’il a lancé contre son ex-femme à la suite de la parution d’un article qu’il estime à charge contre lui, un premier témoignage a été déposé.

Il s’agit de celui de Laura Divenere qui se présente comme une « amie » d’Amber Heard, ancienne employée du couple entre 2014 et 2016 en tant que décoratrice d’intérieur pour leur résidence dans l’Eastern Columbia Building à Los Angeles et qui serait toujours au service de la comédienne.

Dans sa déposition relayée par The Blast, elle affirme avoir vu Amber Heard à de nombreuses reprises autour du 21 mai 2016 – date à laquelle la star d’Aquaman affirme avoir été battue par Johnny Depp  – et n’avoir aperçu aucune trace de coup sur l’actrice.

D’autres témoignages à venir

« J’étais avec Amber et j’ai eu des interactions fréquentes pendant plusieurs jours juste après l’allégation des violences… y compris au moins les 23, 24 et 25 mai. Durant ces jours, j’ai travaillé avec Amber, reçu des colis pour elle, pris l’ascenseur avec elle, et je l’ai vue de près et en personne. Durant ces jours qui ont suivi immédiatement celui au cours duquel elle affirme avoir été victime de violence je n’ai observé aucun signe d’abus physique ou de blessure, dont des rougeurs, des gonflements, des coupures, des bleus ou des blessures de quelque nature que ce soit. Je n’ai jamais vu Amber blessée de quelque façon, même si j’ai depuis appris qu’elle affirme avoir été victime de plusieurs abus », peut-on lire.

Johnny Depp réclame 50 millions de dollars de dommages et intérêts à Amber Heard pour diffamation.