De Cloclo à Julio, les fans défendent les stars qui ont des enfants cachés

PATERNITE Si les célébrités ont parfois du mal à reconnaître leur descendance, le public, lui, s'en amuse et part en quête des ressemblances physiques

M-L. S.

— 

Julio Iglesias a été reconnu mercredi par un tribunal espagnol comme père biologique d'un Espagnol de 43 ans.
Julio Iglesias a été reconnu mercredi par un tribunal espagnol comme père biologique d'un Espagnol de 43 ans. — JOSE JORDAN, Ronaldo SCHEMIDT / AFP
  • Un tribunal espagnol a annoncé mercredi 10 juillet avoir reconnu Julio Iglesias comme « père biologique » d’un Espagnol de 43 ans.
  • Comme lui, Claude François ou Henri Salvador ont eu des enfants cachés.
  • Du côté des fan-clubs et des réseaux sociaux, les réactions sont plutôt indulgentes.

L’un pouvait poser en public, l’autre pas. Pendant 6 ans, Claude François a caché son fils cadet, Marc, alors que Claude Jr, l’aîné, apparaissait en public. Les deux ont la même mère, Isabelle Forêt, dont il partage la vie. Mais le chanteur souhaite garder son image de séducteur, et pas celle d’un père de famille tranquille… « A l’époque, il y avait les groupies, les fans et les collaborateurs, ceux qui étaient vraiment proches de Claude : tous savaient qu’il avait un deuxième enfant, à la différence du grand public. Il y avait même des photos qui circulaient, mais le secret était bien gardé. » Au Club Claude François, on défend toujours les choix du chanteur, plus de quarante ans après.

« Quand Claude a présenté Marc officiellement à la presse en 1975, ça s’est assez bien passé, personne n’était choqué. Il a préféré prendre les devants, il avait reçu des menaces de tout dévoiler de la part d’un collaborateur qu’il voulait licencier. De toute façon, il était très intelligent et savait communiquer », poursuit Jean-Claude Khatchadourian, le président du club. Mais quid de l’impact sur un enfant contraint de se dissimuler pendant des années ? Ce ne sera pas la seule péripétie de Claude François en matière de paternité. En 2018, quarante ans après la mort du chanteur, c’est Julie, née sous X en Belgique, qui affirme avoir réalisé un test ADN prouvant ses liens avec Claude François Jr et affirmant qu’ils seraient frère et sœur. Elle serait née de sa relation avec Fabienne, une fan… mineure à l’époque.

« Il est trop moche »

Des décennies après, mercredi 10 juillet, c’est Julio Iglesias qui a été reconnu par un tribunal espagnol comme père « biologique » de Javier Sanchez Santos, 43 ans. Maria Edite, une ancienne danseuse portugaise, a relaté avoir eu une relation d’une semaine avec le chanteur en juillet 1975 en Catalogne.

Et là encore, les fans du célèbre crooner latino – qui a toujours refusé de se prêter à un test ADN et ne s’est pas présenté au procès – montent au créneau. « Il est trop moche pour être son fils. Et même si c’est vrai, pourquoi se réveiller 42 ans après ? Sûrement pas pour voir son père, mais surtout pour l’argent ! » s’agace Michelle, 70 ans, fan de la première heure.

« Tous fils de Julio »

Sur Twitter, même défense : « Tous les Espagnols sont fils de Julio Iglesias ! »

 

Dans certains cas, l’affaire se poursuit sur des années et provoque des réactions houleuses chez les fans. Comme lorsque la dépouille d’Yves Montand fut exhumée en 1997, Aurore Drossart affirmant depuis plusieurs années être la fille illégitime de l’acteur. En 1994, le tribunal de grande instance de Paris décrète qu’elle est bien la fille d’Yves Montand en s’appuyant notamment sur la ressemblance physique. Aurore a droit à une part de l’héritage. Mais la bataille judiciaire avec Carole Amiel, veuve d’Yves Montand et mère de son fils Valentin continue. L’expertise comparative d’ADN se révéla négative. La loi fut changée en 2004 : il faut désormais l’autorisation expresse du vivant de l’intéressé pour procéder à une recherche en paternité. La jeune femme, elle, continue à croire à son histoire et se raconte sur un blog.

Si dans certains cas le mystère demeure, comme Jean-Marie Périer qui a appris que son père était Henri Salvador lorsque à 16 ans sa mère lui a montré une pochette de disque en lui disant : « Voilà ! Ton père n’est pas ton père… Ton père, c’est lui ! » – mais jamais le chanteur ne fera de test de paternité –, la morale revient au président du Club Claude François : « On sait tous que les stars ont une vie particulière alors… De toute façon, le star-system est mort en 1978 avec Claude. » Et sûrement les secrets et mystères qui l’accompagnaient.