VIDEO. Drake évite un procès pour viol en versant 350.000 dollars à son accusatrice

PEOPLE Un accord financier avec des clauses restrictives avait été signé

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Drake
Le chanteur Drake — AdMedia/Starface

L’affaire dans laquelle Drake a été accusé de viol date juin 2017, mais c’est la plainte du mannequin Laquana Morris contre son propre avocat, Alex Cabereiras, qui révèle aujourd’hui des détails précis de l’agression supposée et de l’accord financier passé. La justice britannique avait refusé d’enregistrer la plainte du mannequin pour manque de preuves, mais le rappeur avait néanmoins conclu un arrangement financier avec elle en 2018.

Le fan des Raptors de Toronto​ lui a versé 350.000 dollars, comme l’a relevé The Blast qui s’est procuré les documents.

Drake contre-attaque

En 2018, Drake avait porté plainte contre son accusatrice, pour allégations mensongères de viol et de grossesse. Finalement, un accord financier avec des clauses restrictives avait été signé et une partie de la somme remise à la jeune femme.

L’affaire aurait pu en rester là, mais la jeune femme attaque aujourd’hui son avocat, révélant par là même les détails de la précédente affaire. Elle est en effet convaincue que son avocat et celui de Drake avaient fait cause commune. En révélant leur accord, elle brise la clause de confidentialité qu’elle avait signée. Cela l’obligerait même à rendre l’argent qu’elle a perçu.