Vaucluse: Barack Obama au palais des Papes et sur la terre de ses ancêtres

HOLIDAYS En vacances près d’Avignon, l’ancien président américain n’est qu’à quelques kilomètres de Pernes-les-Fontaines, village d’une lointaine ascendance

C.D.

— 

L'ancien chef d'Etat américain, Barack Obama.
L'ancien chef d'Etat américain, Barack Obama. — Ashlee Rezin/AP/SIPA

Et si l’inconscient avait joué des tours à Barack Obama dans le choix de sa destination de vacances, dans le sud de la France ? Alors que l’ancien président américain a été aperçu au palais des Papes d’Avignon, nos confrères de France Bleu Provence jouent en effet les piqûres de rappel. Comme révélé en 2008, lors de son élection à la tête des Etats-Unis, Barack Obama ne serait pas seulement moitié kényan par son père, moitié anglais par sa mère, mais aussi 1 % français.

Obama, un peu Pernois ?

Le Chicago Sun Times avait alors révélé l’étude de  généalogistes américains sur l’arbre généalogique de Barack Obama. Et celle-ci avait mis à jour un lien familial avec un certain Marin Duval, un huguenot nantais exilé dans le Maryland au XVIIe siècle, pour fuir les persécutions religieuses. Là-bas, il aurait épousé Suzanne Brasseur, elle-même originaire des environs de Carpentras…

L’histoire, outre-Atlantique, s’arrête là. Ce que nous apprend aujourd’hui plus précisément le maire de Pernes-les-Fontaines, Pierre Gabert, c’est que Suzanne Brasseur vient de ce village du Vaucluse. Dixit Mappy, il est même, à vol d’oiseau, à 28 kilomètres à l’est du mas des Poiriers, où l’ancien président est venu passer quelques jours de vacances en famille. Proche, très proche, de son ascendance donc.