VIDEO. Comment Bigflo et Oli ont mouillé le maillot pour le Stade Toulousain (et enflammé le vestiaire)

FAMILLE Un nouvel hymne « maison », un partage de scène et une « enflammade » dans les vestiaires, les rappeurs Bigflo et Oli l’ont joué « seizièmes hommes » pour les champions du Stade Toulousain

H.M.

— 

Bigflo porté par les joueurs du Stade Toulousain sur le Brennus.
Bigflo porté par les joueurs du Stade Toulousain sur le Brennus. — A. Jocard /AFP

« C’est la famille ce soir ! ». Des joueurs qui chantent sur scène au beau milieu de Stade de France juste après avoir récupéré le Brennus. La scène est insolite, c’est l’effet Bigflo et Oli. Les deux frangins devaient jouer quelle que soit l’issue de la finale du Top 14. Mais le Brennus est tombé du bon côté pour faire de leur prestation un moment inoubliable.

Les champions ne se sont pas fait prier pour monter avec eux sur scène, montrant au passage pour certains leur bonne maîtrise du répertoire des deux rappeurs toulousains, même si d’autres se sont contentés de remuer les lèvres en « yaourt ».

Un juste retour des choses, parce que Biflo et Oli ont vraiment mouillé le maillot pour les rugbymen toulousains. Mis au défi notamment par le trois-quarts centre Sofiane Guitoune, ils ont sorti à quelques jours du match le « son » de la finale, un nouvel hymne qui change un peu du « Qui-ne-saute-pas-n’est-pas-TOU-LOU-SAIN ! ». Sans compter que les deux frères ont eu le nez creux puisqu’ils y font honneur à Yoann Huget​, auteur des deux essais qui ont envoyé le Stade au paradis.

Un morceau rythmé de derrière les fagots que les futurs champions ont eu, semble-t-il, le temps d’assimiler malgré la pression. Pour preuve, l’énorme emflammade du vestiaire quand les deux frangins ont débarqué après leur concert.

Ce nouvel hymne va-t-il rester gravé dans le cœur des Toulousains aussi sûrement que le vingtième titre de l’équipe sur le bouclier de Brennus ? L’avenir (et Twitter) le dira.