L'actrice Mira Sorvino révèle avoir été violée

VIOL L’actrice oscarisée se bat pour augmenter le délai de prescription dans les affaires de viol 

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Mira Sorvino
L'actrice Mira Sorvino — MediaPunch / Capital Pictures/ Starface

Mira Sorvino se tenait aux côtés du gouverneur de New York, Andrew Cuomo, cette semaine pour soutenir un projet de loi augmentant le délai de prescription dans les affaires de viol. L’actrice  oscarisée, qui a été l’une des premières à dénoncer les agissements du producteur Harvey Weinstein, a raconté sa propre expérience. Elle a été victime d’un viol lors d’un rendez-vous amoureux.

« Je peux me tenir ici devant vous et vous dire que j’ai non seulement été harcelée sexuellement et victime de violence des mains de M. Weinstein, mais je suis aussi une victime d’une agression sexuelle et une survivante d’un viol lors d’un rendez-vous galant », a-t-elle déclaré lors de la conférence rapportée par le Guardian.

Changer la loi

L’actrice demande que la loi change pour les victimes de viol qui n’osent pas porter plainte tout de suite et se retrouvent bien souvent confrontées au délai de prescription. Mira Sorvino évoque notamment le cas d’un viol au deuxième degré, lorsque, selon la loi de l’Etat de New York, la victime ne peut consentir à une activité sexuelle du fait de son âge, de sa capacité mentale ou de son état d’ébriété.

« Dans le cas d’un viol au deuxième degré, vous avez honte. Vous avez l’impression, d’une certaine façon, que c’est de votre faute », a ajouté Mira Sorvino.