VIDEO. George Clooney veut s’en prendre aux finances des chefs militaires soudanais

PEOPLE L’acteur en appelle à une action de la communauté internationale et du gouvernement de Donald Trump

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur George Clooney
L'acteur George Clooney — Zuma / Starface

George Clooney propose à la communauté internationale et à l’administration de Donald Trump d’endiguer la violence au Soudan en attaquant les finances des chefs militaires qui dirigent le pays. « En gelant et saisissant certains de leurs revenus – et en bloquant certains de ces officiels du système financier international – ce serait un levier majeur et jamais utilisé pour la paix et les droits de l’Homme », a écrit l’acteur, dans une lettre co-signée par John Prendergast, le cofondateur de l’association humanitaire The Sentry et publiée dans Politico.

Selon les deux activistes, « en créant des conséquences financières significatives pour les leaders du régime et leurs collaborateurs commerciaux, les diplomates d’Afrique, d’Europe et des Etats-Unis seraient capables d’influencer le calcul coût/profit des généraux de Khartoum ».

Toujours plus de violence

Depuis la chute du président soudanais, Omar el-Bechir, arrêté suite à un coup d’Etat qui a mis fin à 30 ans de règne, ce sont les militaires qui dirigent le pays. Le ministre de la défense, le général Ahmed Awad Ibn Auf, a instauré un régime militaire qui devrait durer deux ans, ce qui a provoqué une révolte parmi la population.

En réponse à la demande des citoyens d’organiser des élections afin que le peuple élise son dirigeant, le général a réagi par la force, faisant une centaine de morts parmi les civils.