Disparition: Les testaments d'Aretha Franklin retrouvés

HERITAGE Selon le quotidien britannique « The Guardian », trois testaments écrits de la main d’Aretha Franklin ont été retrouvés, dont l’un dans son domicile de la banlieue de Detroit

Marie Gicquel

— 

Un manuscrit retrouvé sous un coussin, les deux autres dans une armoire. (AP Photo)
Un manuscrit retrouvé sous un coussin, les deux autres dans une armoire. (AP Photo) — AP1972

Les quatre fils de la chanteuse pensaient ne posséder aucun testament. Mais lundi dernier, l'avocat de la succession de la chanteuse, David Bennett, annonce que trois manuscrits ont été retrouvés, dont l’un sous le coussin du salon de la maison d’Aretha Franklin, en banlieue de Detroit. Le plus récent des testaments a été rédigé en mars 2014. Les deux autres écrits, laissés dans une armoire, datent de 2010, l’année pendant laquelle la chanteuse s’est fait diagnostiquer son cancer du pancréas.

Cette découverte devrait régler la question de l’héritage de la « reine de la Soul ». Question qui n’avait toujours pas été réglée depuis sa disparition le 16 août dernier, à l’âge de 76 ans.

Un héritage estimé à 80 millions de dollars

Les documents retrouvés semblent attester que la fortune de l’interprète de «Think» doit revenir aux membres de sa famille : un héritage estimé à 80 millions de dollars.

Mais le partage des biens de la plus grande chanteuse de tous les temps - selon le magazine Rolling Stones - devrait tout de même prendre du temps… En effet, les pages sont parfois extrêmement difficiles à lire : ratures, annotations dans la marge…

En attendant, les précieux documents ont été remis à la justice américaine. Une audience a déjà été planifiée le 12 juin prochain.