Scandale des admissions : L’actrice Felicity Huffman plaide coupable et risque quatre mois de prison

JUSTICE Un juge tranchera le 13 septembre prochain, alors que l'actrice a reconnu avoir versé 15.000 dollars pour falsifier les résultats des examens de sa fille

P.B. avec AFP

— 

L'actrice américaine Felicity Huffman à sa sortie du tribunal, à Boston, le 13 mai 2019.
L'actrice américaine Felicity Huffman à sa sortie du tribunal, à Boston, le 13 mai 2019. — Steven Senne/AP/SIPA

En larmes, selon les témoins, elle a assuré qu’elle avait « honte » de ses actes. L’actrice américaine Felicity Huffman a plaidé coupable lundi d’avoir versé des pots-de-vin pour faciliter l’entrée de sa fille dans une université prestigieuse, ce qui lui permettra d’éviter un procès médiatique.

Devenue vedette mondiale après son passage dans la série « Desperate Housewives » (2004-2012), Felicity Huffman pourrait échapper à de la prison ferme, alors que le procureur a seulement recommandé quatre mois, loin du maximum de vingt ans prévu par le Code pénal. Le juge qui prononce sa peine le 13 septembre n’est cependant pas tenu de suivre cette recommandation.

Lori Loughlin risque gros

Huffman a accepté de plaider coupable d’association de malfaiteurs en vue de transférer des fonds dans un but frauduleux. Elle a admis lundi avoir versé 15.000 dollars à une société spécialisée dans la préparation aux examens pour que les résultats d’examen de sa fille aînée soient falsifiés.

Au total, 50 personnes sont poursuivies dans ce dossier de corruption destiné à faciliter l’entrée dans des prestigieuses universités d’enfants de clients fortunés. Dix ont déjà plaidé coupable, dont cinq parents. Dix autres doivent prochainement le faire formellement. En revanche, l’actrice Lori Loughlin, de la série « La Fête à la Maison » a, semble-t-il, choisi de tenter sa chance lors d’un procès. Inculpée d’une seconde charge, pour blanchiment d’argent, elle risque sur le papier jusqu’à quarante ans de prison.