Royal Baby: A quoi pourrait ressembler la vie du fils de Meghan Markle et du prince Harry?

ROYAL BABY Le petit garçon est septième dans l’ordre de succession au trône

Naomi Mackako

— 

Meghan Markle et le prince Harry à Londres.
Meghan Markle et le prince Harry à Londres. — Nils Jorgensen/Cover Images/SIPA

Lundi, le prince Harry et son épouse, Meghan Markle ont annoncé la naissance de leur premier enfant, un petit garçon.

Depuis son entrée dans la plus célèbre famille du monde, Meghan Markle semble bien déterminée à continuer à mener sa vie comme elle l’entend. A plusieurs reprises, l’Américaine, a été à l’encontre du strict protocole royal. Le couple princier qui s’est marié le 19 mai 2018 ne fait rien comme Kate Middleton et le prince William. Que ce soit lors de la cérémonie nuptiale où le couple a dépoussiéré les vieilles traditions et coutumes royales ou encore lors de l’accouchement : ils ont leurs propres règles.

En effet, l’accouchement s’est déroulé à domicile et non à l’hôpital St Mary où Kate Middleton a mis au monde chacun de ses trois enfants. On s’attend alors à ce que l’éducation qui sera donnée à l’enfant de Meghan et Harry brise encore quelques codes bien établis. Meghan et Harry ont récemment annoncé le projet de déménager en Afrique mais pour lors, la famille vivra dans sa nouvelle maison fraîchement rénovée à Frogmore Cottage.

Traditions et préceptes religieux

Le petit garçon qui est septième dans l’ordre de succession au trône, juste derrière son père, Harry, devrait recevoir le titre de noblesse de comte de Dumbarton. Mais il pourrait, si son arrière-grand-mère le décide, devenir duc ou prince. Il est, quel que soit, son titre, le premier enfant métis de la famille royale britannique. Lors d’une courte interview devant le château de Windsor, l’heureux papa a annoncé aux journalistes que son épouse et lui réfléchissaient encore au prénom. Là encore, les bookmakers s’attendent à ce que le couple les surprenne avec un prénom audacieux.

Si les parents ne brisent pas la tradition sacrée du baptême, le petit prince devrait être fait chrétien dans une réplique de la robe de dentelle et de satin que portait la fille aînée de Victoria en 1841. En effet, la robe d’origine n’est plus utilisée depuis 2004 afin de la conserver. Comme l’exige la religion anglicane, le bébé devrait également être circoncis. La question reste aussi de savoir où aura lieu le baptême. Certains observateurs penchent pour la chapelle St George, où le couple s’était marié le 19 mai 2018.

Plutôt quinoa ou burger frites ?

Meghan Markle aurait une alimentation très saine, sans gluten et tournée vers des produits nutritifs et énergétiques. Son enfant pourrait alors être élevé avec une alimentation très « healthy », lui aussi. Mais il pourrait tout aussi bien avoir un régime conventionnel et semblable à celui de n’importe quel enfant britannique. Comme le rapporte Elle, Darren McGrady, l’ancien chef cuisiner de la famille royale, a confié que la mère des princes Harry et William, Diana, aimait beaucoup emmener ses enfants au McDonald’s car ils en raffolaient étant petits.

Reste à voir si Meghan Markle saura être une maman aussi « cool ».