R. Kelly a été condamné par défaut pour agression sexuelle

AGRESSION SEXUELLE Le chanteur de R&B était accusé également au civil

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur R. Kelly
Le chanteur R. Kelly — WENN

R. Kelly a été condamné par défaut pour agression sexuelle. Le chanteur, déjà inculpé au pénal pour des faits similaires, n’avait pas jugé bon de répondre aux convocations de justice ni de venir à l’audience. La jeune femme, qui a préféré garder l’anonymat et avait porté plainte contre lui au civil, a donc remporté son procès.

Comme le relaye le Guardian, il s’agit d’une des quatre femmes qui ont porté plainte contre lui au pénal à Chicago. Elle affirme avoir eu des rapports sexuels avec l’interprète de I Believe I Can Fly lorsqu’elle avait 16 ans.

Rien à faire

De son côté, R. Kelly n’a pas l’air de s’inquiéter de cette condamnation au civil. « Nous nous moquons de ce procès. Ce procès ne signifie rien pour nous », a déclaré son porte-parole au Chicago Sun-Time.

La jeune femme réclame 50.000 dollars de dommages et intérêts. Le juge tranchera sur le montant lors d’une prochaine audience fixée au 8 mai.