Steven Spielberg perd son combat contre Netflix

CINEMA Les Oscars continueront à sélectionner des productions de la plateforme de streaming

20 Minutes avec agences

— 

Le réalisateur Steven Spielberg.
Le réalisateur Steven Spielberg. — WENN

Steven Spielberg était parti en guerre contre Netflix, s’insurgeant contre le fait que les films de la plateforme sont éligibles sans avoir été projetés en salles. Las, l’Academy of Motion Picture Arts and Science a choisi le parti de Netflix.

« Nous soutenons les expériences dans une salle de cinéma comme essentielles à cette forme artistique, et ça a pesé dans nos discussions. Nos règles requièrent actuellement que les films soient projetés dans une salle de cinéma mais nous permettons en même temps à une large sélection de films d’être proposés aux Oscars. Nous comptons continuer à étudier les profonds changements dans notre industrie et continuerons à discuter avec nos membres à ce sujet », a déclaré le président de l’Académie, John Bailey, dans un communiqué relayé par Deadline.

Quelques questions

Le combat mené par Steven Spielberg pouvait sembler légitime, mais sa participation au lancement d’Apple TV a soulevé quelques questions. Le réalisateur de Jurassic Park ne semble en effet pas voir de problème à produire des contenus pour la nouvelle plateforme de streaming concurrente à Netflix, puisqu’il y présentera ses Amazing Stories.

Steven Spielberg pourra en tout cas se réjouir que le Festival de Cannes ferme toujours sa porte aux productions Netflix qui ne sont pas passées par une salle de cinéma.