Les royalties de R. Kelly ont été saisies pour payer son loyer

PEOPLE Sony doit encore à l’artiste plus de 250.000 $ (soit plus de 220.000 euros) de royalties

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur R. Kelly
Le chanteur R. Kelly — WENN

Si R. Kelly a maintes fois déclaré ne plus être en mesure de payer quoi que ce soit, cela n’a pas empêché le bailleur de l’artiste d’aller chercher des fonds là où il en restait. D’après les documents obtenus par The Blast, Sony devait encore 264.535 dollars de royalties au chanteur plongé dans la tourmente depuis la diffusion du documentaire Surviving R. Kelly.

Et la maison de disques ne fera certainement pas de difficultés si la justice ordonne le gel de cette somme en faveur de Midwest Commercial Funding à qui le chanteur doit encore de l’argent.

Toujours rentable

En effet, R. Kelly devait en tout 173.855,08 dollars à Midwest Commercial Funding, un montant qui correspond aux impayés de loyer du studio d’enregistrement que louait l’artiste à Chicago. Par ailleurs, le bailleur ayant déjà obtenu la saisie de 154.527,22 dollars sur un des comptes bancaires de l’artiste, il réclame uniquement 52.431,55 dollars de ces royalties afin d’éponger cette dette.

Il restera donc à l’interprète de I Believe I Can Fly un peu plus de 100.000 dollars, qui ne devraient pas lui être d’un grand secours au vu du procès dans lequel il est inculpé pour agression sexuelle aggravée.