Pourchassée par des paparazzis, Scarlett Johansson se réfugie au poste de police

PAPARAZZI « Ce ne sera qu’une question de temps avant qu’une autre personne ne soit grièvement blessée ou tuée, comme la princesse Diana », a expliqué la star des « Avengers »

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Scarlett Johansson
L'actrice Scarlett Johansson — WENN

Scarlett Johansson a bien cru que sa voiture allait finir encastrée quelque part lorsqu’elle a été prise en chasse par plusieurs voitures de paparazzis ce lundi à Hollywood. L’actrice d’Avengers sortait de l’enregistrement du Jimmy Kimmel Live lorsque « cinq voitures aux vitres teintées, remplies d’hommes qui grillaient les feux rouges et mettaient les autres véhicules et les piétons en danger », l’ont prise en chasse.

« Tout ça pour me suivre et savoir où je séjournais dans le but de nous traquer ma jeune fille et moi… Et tout cela est parfaitement légal », a-t-elle ajouté dans un entretien accordé à USA Today.

Changer la loi

Scarlett Johansson a donc choisi de se réfugier au poste de police pour mettre fin à la course-poursuite. L’actrice en appelle aujourd’hui à une évolution de la législation. Et d'expliquer : « Tant que les paparazzis ne seront pas considérés légalement comme les traqueurs criminels qu’ils sont, ce ne sera qu’une question de temps avant qu’une autre personne ne soit grièvement blessée ou tuée, comme la princesse Diana. »