Menaces de mort: La garde à vue de Yassine Belattar est prolongée

FAITS DIVERS L'humoriste est visé par une enquête pour menaces de morts suite à plainte du comédien Bruno Gaccio

20 Minutes avec AFP

— 

Yassine Belattar, en mai 2018 lors d'une présentation du Conseil présidentiel des villes.
Yassine Belattar, en mai 2018 lors d'une présentation du Conseil présidentiel des villes. — LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

La garde à vue de l’humoriste Yassine Belattar, visé par une enquête pour menaces de mort a été prolongée mercredi. Il avait été placé en garde à vue mardi matin après s’être rendu à une convocation des enquêteurs du commissariat des 5e et 6e arrondissements de Paris.

Les policiers sont chargés de cette enquête ouverte par le parquet de Paris depuis un dépôt de plainte, le 24 janvier, de Bruno Gaccio, ex-auteur des Guignols de l’info.

« Que je menace des gens, c’est un fait »

Les deux hommes avaient travaillé ensemble en 2015 lorsque Yassine Belattar avait repris les rênes de La Grosse Emission produite par Bruno Gaccio pour Comédie +. Leur relation s’est peu à peu envenimée. Tous deux très engagés politiquement, ils se prennent régulièrement à partie sur Twitter.

Selon Mediapart, Yassine Belattar est aussi accusé par plusieurs personnes du monde du spectacle « de comportements humiliants ou menaçants ». S’il conteste les accusations de harcèlement professionnel, il assume certains des propos qui lui sont reprochés. « Que je menace des gens, c’est un fait, a-t-il répondu à Mediapart. Il y a plein de gens qui en menacent d’autres. Mais moi, je ne suis jamais passé à l’acte. »