«Leaving Neverland»: Barbra Streisand condamne les parents des enfants qui accusent Mickael Jackson

SCANDALE MICHAEL JACKSON La diva croit aux témoignages de Wade Robson et James Safechuck, mais estime que «ça ne les a pas tués»

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse et actrice Barbra Streisand
La chanteuse et actrice Barbra Streisand — WENN

Barbra Streisand a elle aussi vu le documentaire Leaving Neverland, diffusé hier sur M6, et elle blâme fermement les parents de James Safechuck et Wade Robson. La diva, qui avait refusé un duo avec Michael Jackson dans les années 90, ne comprend pas comment ils ont pu laisser leurs enfants seuls avec le Roi de la Pop.

« J’ai des sentiments partagés [en ce qui concerne Michael Jackson]. Je me sens mal pour les enfants. Je me sens mal pour lui. Je crois que j’en veux aux parents qui ont permis à leurs enfants de dormir avec lui. Pourquoi Michael avait-il besoin de ces petits enfants habillés comme lui, affublés de chaussures et d’un chapeau et dansant ? », a-t-elle déclaré au Times.

« Ils étaient ravis d’être là »

Par ailleurs, Barbra Streisand ne condamne pas Michael Jackson, alors qu’elle croit « totalement » aux témoignages de James Safechuck et Wade Robson.

« Ses besoins sexuels étaient ce qu’ils étaient, à cause de l’enfance qu’il a eue ou de son ADN, peu importe. Vous pouvez dire "molesté", mais ces enfants, comme vous les avez entendus le dire [dans le documentaire], ils étaient ravis d’être là. Ils sont tous les deux mariés et ont des enfants, donc ça ne les a pas tués », a-t-elle ajouté.

Une conclusion de la diva que les survivants d’abus pédophiles apprécieront sûrement. Comme le rappelle l’OMS, « les enfants maltraités [ayant subi des sévices sexuels] devenus adultes sont davantage exposés à divers troubles comportementaux, physiques ou psychiques ».