R. Kelly demande la permission de quitter les Etats-Unis pour donner des concerts à Dubaï

PEOPLE Le chanteur aurait bien besoin de se renflouer

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur R. Kelly
Le chanteur R. Kelly — WENN

R. Kelly, qui est accusé d'agression sexuelle aggravée, a effectué une demande afin de pouvoir quitter le territoire américain pour donner une série de concerts privés à Dubaï, selon Gulfnews. Le chanteur ayant été libéré sous caution, son passeport lui a été confisqué, et il ne peut donc pas quitter le territoire.

Comme l’explique son avocat, Steve Greenberg, ces « trois à cinq concerts », prévus entre le 17 et le 19 avril, lui sont nécessaires pour payer ses dettes.

Quelques dettes

Et des dettes, il en a quelques-unes, à commencer par la pension alimentaire qu’il doit à son ex-femme. R. Kelly a par ailleurs dû s’acquitter de la caution d'un million de dollars, dans le procès pour agression sexuelle aggravée qui démarre le 22 mars.

Le chanteur a déjà expliqué être ruiné​, ou presque, et qu’il ne possède pas un seul bien à vendre. Il vit en ce moment dans une location de la Trump Tower de Chicago. Le loyer n’est pas donné, mais le confort est maximal paraît-il.