VIDEO. Le tribunal refuse de baisser la pension alimentaire versée par R. Kelly

JUSTICE Le chanteur se dit ruiné, ou presque

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur R. Kelly
Le chanteur R. Kelly — WENN

R. Kelly va devoir continuer à payer la totalité de la pension alimentaire qu’il verse à son ex-femme. Comme le relaye CBS Chicago, un juge de l’Illinois vient d’ordonner à la star de s’acquitter entièrement de ses obligations envers la mère de ses trois enfants et a refusé de baisser les 21.000 dollars mensuels qu’il s’était engagé à verser lors de son divorce, en 2009.

La star du R & B avait été emprisonné en milieu de semaine dernière pour n’avoir pas payé les 161.000 dollars de pension qu’il devait à Drea Kelly. R. Kelly avait arrêté les paiements au printemps dernier. Après sa libération sous caution, il avait promis lors d’une conférence de presse improvisée qu’il allait « régler tout ça ». Un donateur anonyme avait par ailleurs réglé ses dettes à sa place.

Plus d’argent

Cette affaire de pension alimentaire n’a rien à voir avec les accusations d’agression sexuelle dont R. Kelly fait l’objet, même si ses problèmes avec la justice affectent ses finances. D’après l’avocat du chanteur, l’acharnement médiatique serait responsable de ses problèmes d’argent. « Si vous ne pouvez pas faire de concert, partir en tournée, si personne n’écoute votre musique, évidemment vous allez avoir des problèmes financiers. Pas besoin d’être un génie pour comprendre ça », a déclaré Steve Greenberg à la sortie de l’audience.

Lors d’une interview avec Gayle King sur CBS la semaine dernière, R. Kelly a affirmé qu’il n’avait plus que 350.000 dollars sur son compte en banque et aucune possession à vendre.