Le stalker de Kendall Jenner a déjà été remis en liberté

LIBERATION Condamné à six mois de prison ferme pour s’être introduit chez la top à plusieurs reprises, il en a fait trois

20 Minutes avec agences

— 

Le mannequin Kendall Jenner
Le mannequin Kendall Jenner — WENN

John Ford avait été condamné le mois dernier à 180 jours de prison pour être entré par effraction à plusieurs reprises chez Kendall Jenner. Ayant passé du temps en préventive derrière les barreaux, il a au total effectué 90 jours de prison et a été libéré cette semaine grâce aux remises de peine, comme l’explique The Blast.

Néanmoins, même libre, l’homme a interdiction de s’approcher de la sœur de Kylie Jenner à moins de 130 mètres et de 900 mètres de sa propriété.

Persévérant

Kendall Jenner avait obtenu une première injonction d’éloignement contre lui. Elle avait notamment expliqué que John Ford s’était introduit chez elle à trois reprises. Il avait déjà été arrêté et avait passé trois jours en prison à la suite de l’une de ses visites indésirables.

La favorite des podiums avait par ailleurs précisé être « terrifiée » par cet homme qui « continue à venir chez moi, malgré tous mes efforts pour l’en empêcher ». Reste à savoir si, cette fois, John Ford respectera la décision de justice.