Inculpé pour abus sexuels, notamment sur mineures, R. Kelly s'est rendu aux autorités

PEDOPHILIE Il s'est rendu à la police de Chicago dans la soirée de vendredi

20 Minutes avec AFP

— 

R. Kelly se rend à la police de Chicago le 22 février, après avoir été inculpé pour abus sexuels
R. Kelly se rend à la police de Chicago le 22 février, après avoir été inculpé pour abus sexuels — AP/SIPA

Il a fini par être rattrapé par la justice. Le chanteur américain R. Kelly, accusé de multiples agressions sexuelles depuis des décennies, s'est rendu ce vendredi soir aux autorités, après avoir été inculpé de dix chefs d'accusation d'abus sexuel accompagné de circonstances aggravantes (trois des quatre victimes présumées étaient mineures). La star du R&B de 52 ans, contre qui un mandat d'arrêt avait été émis, est arrivée dans un poste de police de Chicago dans la soirée. Il se rendra devant un juge ce samedi après-midi.

Dix chefs d'abus sexuel aggravé

Plus tôt dans la journée, Kimberly Foxx, la procureure du comté de Cook qui englobe Chicago, ville d'origine et de résidence de R. Kelly, avait égrené lors d'une conférence de presse les chefs d'accusation retenus contre le chanteur. Chacun des dix chefs d'abus sexuel aggravé est passible d'une peine allant de 3 à 7 ans de prison. Selon la procureure, les crimes présumés s'étalent de 1998 à 2010 et concernent quatre victimes, dont trois mineures de moins de 17 ans.

Une responsable du tribunal du comté de Cook, dans l'Etat de l'Illinois, a en outre indiqué à l'AFP que ces personnes mineures étaient âgées de 13 à 16 ans au moment des faits. R. Kelly doit comparaître le 8 mars, a-t-elle précisé.

Le chanteur était visé par ces accusations depuis des décennies, mais la diffusion récente du documentaire Surviving R. Kelly, qui contient de nombreux témoignages, a remis l'affaire au coeur de l'actualité.