Jussie Smolett aurait mis en scène son agression car il était mécontent de son salaire sur «Empire»

PEOPLE Le surintendant de la police de Chicago a révélé ce jeudi que l'acteur aurait payé 3.500 dollars pour mettre en scène l'agression dont il disait avoir été victime

F.R.

— 

Le comédien américain Jussie Smollett.
Le comédien américain Jussie Smollett. — zz/Michael Germana/STAR /AP/SIPA

Jussie Smollet aurait mis en scène l’attaque dont il a dit avoir été victime car il était mécontent du salaire qu’il touchait sur la série Empire. C’est ce qu’a déclaré le surintendant de la police de Chicago, Eddie Johnson, lors d’une conférence de presse ce jeudi, relaye CNN.

Et d’expliquer que l’acteur « avait d’abord tenté d’attirer l’attention sur lui en s’envoyant une lettre au contenu raciste, homophobe et politique ». Une démarche qui n’a pas porté ses fruits. « Smollett a alors payé 3.500 dollars [deux hommes de son entourage] pour mettre en scène cette attaque », a poursuivi le représentant des forces de l’ordre de Chicago qui ont enquêté sur l’affaire.

Donald Trump a réagi sur Twitter

Après avoir été inculpé pour dépôt de fausse plainte, Jussie Smollett, s’est rendu à la police. Les inspecteurs en charge de l’affaire ont confirmé que le comédien de la série Empire a été arrêté.

Fin janvier, le comédien avait assuré avoir été victime d’un crime haineux. Il racontait avoir été agressé par deux hommes blancs cagoulés qui auraient proféré des insultes homophobes et racistes tout en ajoutant « Make America great again », le slogan de campagne de Donald Trump.

Le président américain a réagi sur Twitter à l’annonce de ces révélations. « Qu’en est-il de "Make America great again" et des dizaines de millions de personnes que vous avez insultées avec vos commentaires racistes et dangereux [?] », a-t-il écrit en mentionnant Jussie Smollett.

Jussie Smollett, qui devrait comparaître au tribunal plus tard ce jeudi, risque jusqu’à trois ans de prison.