50 Cent a peur pour sa vie après les menaces d’un policier

MENACES Le rappeur envisage de porter plainte contre la ville de New York

Caroline Madjar

— 

Le rappeur et acteur 50 Cent
Le rappeur et acteur 50 Cent — WENN

50 Cent ne se sent pas tranquille depuis qu’il a appris dimanche qu’un policier avait demandé à d’autres officiers de Brooklyn de tirer à vue sur lui lors d’un match de boxe caritatif. S’il en a fait part sur les réseaux sociaux en début de semaine, aujourd’hui il affirme craindre pour sa vie.

« J’ai peur pour ma vie, je n’ai pas dormi depuis que j’ai appris cette histoire. Les flics ne m’ont jamais averti d’une menace. Je ferme toutes mes affaires à New York. Je vais sans doute porter plainte contre la ville », a-t-il écrit en légende d’un extrait d’article évoquant l’affaire.

Une enquête interne

L’interprète de Candy Shop affirme par ailleurs que le policier en question, le commandant Emmanuel Gonzales, est un « ripou ». Ce n’est pas la première fois que les chemins des deux hommes se croisent. Comme le rappelle Complex, l’officier avait déjà porté plainte contre 50 Cent suite à un post menaçant du rappeur sur Instagram, effacé depuis. Il y accusait notamment le policier du NYPD de faire chanter le propriétaire d’une boîte de nuit, le Love and Lust à Sunset Park.

Depuis, le NYPD a diligenté une enquête interne pour faire la lumière sur toute cette affaire.