Matt Smith défend son droit de jouer un homosexuel

CINEMA L’acteur, hétérosexuel, va incarner Robert Mapplethorpe à l’écran

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Matt Smith
L'acteur Matt Smith — WENN

Matt Smith incarnera le photographe Robert Mapplethorpe dans le prochain biopic qui lui sera consacré. Allant au devant d’éventuelles critiques pour avoir accepté d’incarner un homosexuel à l’écran sans l’être dans la vie, celui qui a incarné le prince Philip dans The Crown a défendu son choix.

« Je pense que votre orientation sexuelle, votre sexe ou vos choix extérieurs à votre travail, ne devraient pas influencer – de façon positive ou négative – ce qu’il se passe. Donc, pour moi, ça n’a pas d’importance que vous soyez gay ou hétéro. Cela n’a aucune incidence sur qui devrait avoir le rôle », a-t-il répondu à Eliza Dushku (productrice du film) qui lui posait la question lors d’une conférence à New York, comme le rapporte Vulture.

Une polémique bien réelle

La place accordée aux personnes LGBTQ + dans le cinéma fait débat outre-Atlantique depuis quelque temps. Scarlett Johansson a ainsi dû abandonner le rôle du gangster Dante Tex Gill, né Lois Jean Gill en 1930 et qui s’est toujours présenté comme un homme, dans le biopic Rub & Tug. L’actrice avait été fortement critiquée pour avoir choisi d’incarner un rôle qui aurait pu être tenu par un comédien transgenre et elle avait fini par jeter l’éponge l’été dernier. Le projet, dont la réalisation a été confiée à Rupert Sanders, est pour l’instant au point mort.

Néanmoins, d’autres biopics ont échappé à la polémique. Rami Malek n’a pas été critiqué pour incarner Freddie Mercury dans Bohemian Rhapsody, tout comme Keira Knightley a interprété sans encombre l’autrice française dans Colette.