50 Cent accuse un policier new-yorkais de vouloir «tirer à vue» sur lui

PEOPLE Le rappeur a décidé de porter plainte

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur 50 Cent
Le rappeur 50 Cent — WENN

50 Cent est-il menacé par la police de New York ? C’est en tout cas ce qu’affirme le rappeur, qui vient d’annoncer qu’il envisageait de porter plainte via un message publié sur son compte Twitter : un commandant du 72e district de Brooklyn aurait ordonné à ses équipes de « tirer à vue » sur l’artiste.

« Voilà comment je me réveille ce matin. Ce gars, Emanuel Gonzalez, est un flic pourri qui abuse de son pouvoir. Ce qui est triste c’est qu’il a toujours son insigne et son arme », a déclaré l’interprète de Candy Shop en postant un article du New York Daily News qui révèle l’information.

Pas rassuré

50 Cent prend en tout cas ces propos assez au sérieux pour avoir demandé à ses avocats d’étudier ses options. La police de New York enquête de son côté pour déterminer la véracité de l’article du Daily News, d’après CNN.

Les collègues du commandant de police incriminé sont déjà montés au créneau pour le défendre. Selon Roy Richter, président de la NYPD Captains Endowment Association, toujours cité par CNN, il s’agirait simplement d’une blague et c’est 50 Cent lui-même qui aurait menacé le policier l’année dernière sur Twitter.