Ryan Adams est accusé de manipulation et de harcèlement moral par sept femmes

VIOLENCES Le chanteur nie tout en bloc et dénonce l’enquête du « New York Times »…

20 Minutes avec agences

— 

L'artiste Ryan Adams à New York
L'artiste Ryan Adams à New York — WENN
  • En plus d’être un auteur, compositeur, multi-instrumentaliste et chanteur, Ryan Adams possède son propre label, PAX AM.
  • Ryan Adams a été nommé cinq fois pour son travail en solo aux Grammy Awards et a sorti 16 albums solo, tous salués par la critique.
  • Sept femmes l'accusent aujourd'hui, preuves à l'appui, de manipulation et de harcèlement psychologique.

Sept femmes se sont confiées au New York Times pour raconter leur relation avec le chanteur et musicien Ryan Adams. Ce qu’elles détaillent toutes est une relation fondée sur la manipulation et le harcèlement psychologique qui les a poussées à abandonner la musique ou à voir leur carrière rester au point mort. Toutes les sept sont artistes, musiciennes, chanteuses et sont entrées en contact avec l’auteur de l’album Heartbreaker pour faire de la musique. Parmi elles se trouve son ex-femme, la comédienne et chanteuse Mandy Moore, qui a été mariée avec lui de 2009 à 2016.

« Ce que vous expérimentez avec lui – le traitement, la destruction, le comportement maniaque qui va et vient – semble tellement exclusif. Vous avez le sentiment qu’aucune autre personne n’a pu être traitée de la sorte », a-t-elle confié au New York Times. Celle qui excelle depuis son divorce dans la série This Is Us et avait tutoyé le sommet des charts à l’adolescence, a expliqué que sa carrière est restée au point mort durant son mariage alors qu’elle était à un moment charnière (elle avait 23 ans lorsqu’ils se sont mariés). Elle ajoute que Ryan Adams la dénigrait artistiquement, lui disant, entre autres, qu’elle n’était « pas une vraie musicienne » ne sachant pas jouer d’un instrument.

Des faits « exagérés » et « totalement faux »

Les journalistes sont aussi allés à la rencontre d’une bassiste, présentée sous le nom d’Ava pour protéger son identité étant mineure au moment des faits qu’elle dénonce. Elle affirme avoir été en contact avec Ryan Adams via les réseaux sociaux en 2013, lorsqu’elle avait 14 ans. Leur relation, même s’ils ne se sont jamais rencontrés physiquement, est devenue, selon elle, sexuelle.

L’artiste Phoebe Bridgers, qui assure avoir rencontré Ryan Adams en 2014 pour faire de la musique au départ et avec qui elle a fini par avoir une relation, a évoqué un homme abusif et obsessionnel. Elle affirme qu’il l’a recontactée quelque temps après leur rupture, en 2017, pour lui proposer de faire de la musique ensemble et pour qu’elle assure la première partie de sa tournée, ce qu’elle a accepté. « Le premier jour, il m’a demandé de lui amener un truc dans sa chambre d’hôtel. Je suis montée et il était complètement nu », détaille-t-elle.

« Travailler pour devenir un homme meilleur »

Chaque accusation a été présentée à Ryan Adams par les journalistes du New York Times. Il y a répondu point par point, par le biais de son avocat Andrew B. Brettler, pour démentir, expliquer qu’il ne se souvient pas des faits décrits et qu’il n’était pas non plus au courant de l’âge d’Ava. Il s’est ensuite fendu d’un post sur Twitter.

« Je ne suis pas un homme parfait et j’ai fait de nombreuses erreurs. A toutes les personnes que j’ai blessées, néanmoins de façon non intentionnelle, je présente mes plus profondes excuses. Mais l’image dépeinte dans cet article est totalement fausse et de façon dérangeante. Certains de ces détails sont mal présentés, certains sont exagérés, certains sont totalement faux », a écrit l’artiste plusieurs fois nommé aux Grammys, tout en promettant de « travailler pour devenir un homme meilleur ».