Michael Jackson à nouveau accusé de pédophilie, le clan sort les griffes

DOCUMENTAIRE Le documentaire « Leaving Neverland » présente les témoignages de deux victimes présumées de Michael Jackson, le clan contre-attaque…

Anne Demoulin

— 

Le chanteur Michael Jackson à la sortie du tribunal de Santa Maria en 2005
Le chanteur Michael Jackson à la sortie du tribunal de Santa Maria en 2005 — WENN
  • Le documentaire Leaving Neverland accuse pendant plus de quatre heures Michael Jackson de pédophilie.
  • Le film, présenté au festival de Sundance, présente les témoignages de deux victimes présumées du Roi de la Pop.
  • La projection a suscité une vive émotion chez les journalistes américains.
  • Le clan Jackson a fait publier un communiqué dans lequel les victimes présumées sont appelées « parjures ».

Même sa mort, survenue le 25 juin 2009, n’a pas réussi à faire taire les rumeurs. Michael Jackson est, à nouveau, accusé d’abus sexuel sur mineurs. Leaving Neverland, documentaire fleuve de quatre heures, réalisé par Dan Reed, présenté ce vendredi au festival de Sundance, présente les témoignages de deux victimes présumées, Wade Robson et James Safechuck, qui expliquent avoir été abusées sexuellement par Roi de la Pop dans son ranch, alors qu’ils n’avaient respectivement que 7 et 10 ans.

« Choquant, triste, dérangeant et dévastateur »

Les deux hommes, qui n’ont pas porté plainte lorsque Michael Jackson était encore en vie, ont été applaudis par le public à la fin de la projection. « Douloureux. Très bouleversant. Mon cœur est brisé. Ça fait mal. Mal », écrit un journaliste américain sur Twitter.

« Choquant, triste, dérangeant et dévastateur », estime un autre.

« Je vais avoir besoin de 400 douches pour me sentir à nouveau propre », confie un troisième.

Des « parjures », rétorque le clan Jackson

De son côté, Michael Jackson a toujours nié ces accusations. Le neveu de la star, Taj Jackson, a défendu son oncle, reprochant à Wade Robson et James Safechuck d’accuser « un homme innocent qui n’est plus là pour se défendre » et les accusant de jouer la comédie.

Taj Jackson, le neveu de Michael Jackson, a décidé de réaliser un documentaire afin de « dévoiler la vérité » sur les accusations d’abus sexuels dont son oncle fait toujours l’objet, même après sa mort.

Alors que la page IMDB du documentaire a été piratée et que le titre a été changé en « Liar Liar 2 : The Wade Robson and Jimmy Safechuck Story » (« Mensonge et mensonge 2 : L’histoire de Wade Robson et Jimmy Safechuck »), le clan Jackson a fait publier un communiqué.

« Le film prend des allégations non corroborées qui seraient apparemment survenues il y a 20 ans et les traite comme des faits », indique un communiqué publié par les personnes qui gèrent les biens de Michael Jackson. Le film ne serait qu’une « tentative pathétique et outrageuse d’exploiter et de tirer profit de Michael Jackson »

Dans ce communiqué, Wade Robson et James Safechuck sont qualifiés de « parjures ». En 2005, Michael Jackson avait été acquitté d’attouchements sexuels sur des mineurs après plusieurs mois de procès. A cette époque, Wade Robson et James Safechuck avaient témoigné en faveur de la vedette, affirmant n’avoir jamais été agressés.

Les deux hommes ont décidé porter plainte après la mort du chanteur, en 2014 pour James Safechuck, en 2015 pour Wade Robson. Les deux demandes ont été rejetées, mais pour des raisons techniques. Le documentaire Leaving Neverland sera diffusé au printemps sur la chaîne de télévision américaine HBO.