VIDEO. Johnny Depp affirme détenir les preuves qu'Amber Heard a menti

VIOLENCES CONJUGALES L'acteur de « Pirates des Caraïbes » attaque le tabloïd britannique «The Sun» pour diffamation…

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Johnny Depp
L'acteur Johnny Depp — WENN
  • Johnny Depp a été accusé de violences conjugales par Amber Heard.
  • The Sun a relayé les accusations, affirmant que Johnny Depp était un « cogneur de femmes ».
  • Johnny Depp, en procès avec le quotidien, a annoncé avoir plusieurs témoignages le disculpant.

Johnny Depp, contre lequel pèsent des accusations de violences conjugales relayées par le tabloïd The Sun, a annoncé qu’il avait des preuves démontrant son innocence. L’acteur du Crime de l’Orient Express est actuellement en procès avec le quotidien, qu’il poursuit pour diffamation après que ce dernier a imprimé dans ses pages qu’il était un « cogneur de femmes ».

Son avocat a déclaré à TMZ que « les dizaines de vidéos provenant des caméras de surveillance de l’Eastern Columbia Building récemment obtenues, couplées avec de nouveaux témoins oculaires ayant fait des dépositions sous serment en 2016 ne laissent aucun doute quant au fait qu’ Amber Heard a simulé les accusations ».

Six jours plus tard

Les nouveaux documents légaux déposés par Johnny Depp mentionnent notamment des témoins qui déclarent avoir vu Amber Heard le 21 mai, jour de l’altercation présumée entre la star d’Aquaman et lui, et qu’elle n’avait ni marques ni signes de contusion sur le visage. Un témoin a déclaré n’avoir vu les marques que six jours plus tard.

Selon un autre témoin, les affirmations d’Amber Heard selon lesquelles Johnny Depp lui avait jeté un verre à la figure qui aurait laissé des débris dans leur appartement sont aussi fausses : « il n’y avait pas de verre brisé dans l’appartement, selon ce que j’ai vu ».

Des policiers ont aussi déclaré qu’en prenant la déposition d’Amber Heard, ils n’avaient constaté aucune blessure et que l’actrice avait déclaré que rien en s’était passé.