Robbie Williams a encore reçu une plainte de son voisin Jimmy Page

GUERRE DE VOISINAGE A en croire le membre de Led Zeppelin, l’interprète de « Rock DJ » met Black Sabbath et Pink Floyd à fond pour l’énerver et s’est même déguisé en Robert Plant pour l’humilier…

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Robbie Williams
Le chanteur Robbie Williams — WENN

La guerre de voisinage que se livrent Robbie Williams et Jimmy Page vient de franchir un nouveau cap. Alors que l’ancien Take That a obtenu l’autorisation de construction contre laquelle se bat le guitariste de Led Zeppelin depuis cinq ans, ce dernier l’accuse de nuisances.

A commencer par sonores : l’interprète de Angel passerait à fond ses disques de Black Sabbath, Pink Floyd et Deep Purple – que des groupes concurrents au vétéran des 70s – pour l’ennuyer.

Plus précisément, Robbie Williams aurait installé des enceintes à l’extérieur et monterait le son dès qu’il voit Jimmy Page passer.

Jusqu’où iront-ils ?

Robbie Williams aurait même été jusqu’à se grimer en Robert Plant, l’autre membre de Led Zeppelin. Il serait apparu avec une longue perruque et un oreiller sous sa chemise pour montrer à Jimmy Page qu’il se fait vieux ! « Cela est gênant pour à la fois Jimmy Page et Robert Plant, notamment parce que M. Plant est connu pour s’être produit chemise ouvert sur scène, ce qu’il ne peut plus faire, de toute évidence, dans son état, car cela serait très embarrassant », peut-on lire dans la plainte  envoyée à la mairie du Royal Borough of Kensington et Chelsea où vivent les deux artistes. Elle est signée « Jonny », comme l’a noté le Guardian qui en a relayé son contenu.

Robbie Williams, qui a déjà traité Jimmy Page de « malade mental » avant de s’en excuser, dément en bloc ce qui lui est reproché. Tout ce qu’il souhaite est de pouvoir enfin construire une piscine dans le sous-sol de sa résidence.