VIDEO. Sur Instagram, Booba invite Kaaris à «le prendre sur un ring», «je te brise les os», lui répond son rival

BOXE Booba défie une fois de plus Kaaris mais assure également vouloir « enterrer la hache de guerre »…

M.P.

— 

Les rappeurs Booba et Kaaris.
Les rappeurs Booba et Kaaris. — SIPA

« Je suis prêt à le prendre sur un ring. » C’est sur Instagram, une fois encore, que Booba vient de défier Kaaris, son meilleur rival. Pas question ici de remuer le couteau dans la plaie, le rappeur a décidé qu’il était « temps d’enterrer la hache de guerre ».

Plus de quatre mois après l'altercation à l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne), il veut donc en finir une bonne fois pour toutes avec Kaaris. Bon seigneur, le duc de Boulogne laisse le choix des armes à son rival, le combat se fera soit « en boxe thaï ou boxe anglaise » et « gants de boxe ou de mma », mais « en dix rounds ».

« Deux mois de préparation et on y va »

Booba a lancé l’invit' en légende d’une ancienne vidéo de Kaaris, dans laquelle ce dernier lui balance des insultes en série. Avec la modestie qu’on lui connaît Booba assure être « sérieux » et annonce que le face à face leur permettrait de « remplir Bercy les doigts dans le nez ». Booba toujours : « Deux mois de préparation et on y va. »

Et on croit le bonhomme puisque, non sans ironie, Booba avance que les fonds récoltés pourraient être reversés « à une association » ou « à Armand [Kaaris] pour qu’il puisse payer son amende de 50 000 euros puisque son nouvel album ne vendra pas grand-chose vu son niveau actuel ».

« Je te propose un octogone, sans arbitre sans règles, je te brise les os »

Kaaris n’a pas tardé à répondre aux attaques de son ennemi : « Je te propose un octogone (ring de MMA, arts martiaux mixtes, un sport de combat très violent), sans arbitre sans règles, je te brise les os », a-t-il écrit sur Instagram.

Quelques minutes après le rappeur a publié une nouvelle vidéo : « La seule fois où on s’est vu, vous étiez trois fois plus nombreux. Dès que tes potos ont eu une minute d’inattention, je t’ai mis trois uppercuts. T’es parti en courant, vidéo à l’appuie », a-t-il expliqué dans sa seconde vidéo.

Booba a renchéri dans un nouveau message : « J’accepte volontiers, maintenant on attend tous le lieu et on va fixer la date (…) T’as tellement cavalé à Orly j’suis frustré ».

Pour rappel, Booba et Kaaris ont été condamnés à dix-huit mois de sursis et à 50.000 euros d’amende, après la bagarre du 1er août dernier à Orly.