Franck Dubosc ne soutient plus les «gilets jaunes», «trop haineux, trop hargneux»

PEOPLE Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, l’acteur dit regretter avoir apporté son soutien au mouvement social…

Fabien Randanne

— 

Franck Dubosc, sur le plateau de «Vivement Dimanche», en décembre 2015.
Franck Dubosc, sur le plateau de «Vivement Dimanche», en décembre 2015. — PJB/SIPA

Il retourne sa veste. Ou plutôt son gilet. Dans une vidéo repérée par nos confrères du Huffpost, Franck Dubosc assure qu’il ne soutient plus les gilets jaunes. Les images ont été tournées vraisemblablement jeudi, à Lausanne (Suisse), à en croire le bandeau qui barre l’extrait. L’humoriste s’est effectivement produit dans la ville avec son spectacle Fifty Fifty.

Alors que l’acteur signe des autographes, un homme lui demande s’il pourrait être le parrain d’une émission sur le mouvement social. « Certainement pas, répond le comédien. Les "gilets jaunes", c’est du passé, monsieur. Vous êtes trop haineux trop hargneux, à dégager », répond-il d’un ton sec et tranchant.

« Je suis comme tous les Français »

Quand son interlocuteur lui demande s’il a peur de ce qui pourrait se passer ce samedi [avec les manifestations violentes redoutées notamment à Paris), Franck Dubosc rétorque : « Je suis comme tous les Français ». La séquence prend fin lorsque le comédien confirme regretter d’avoir soutenu le mouvement.

« Il faut que l’on soit avec vous, nous les favorisés », avait écrit l’acteur il y a une dizaine de jours dans un message sur Facebook – qui a depuis été supprimé. Les violences survenues notamment à Paris samedi 1er décembre l’ont sans doute fait changer d’avis entre-temps.