Mort de Pete Shelley: Le monde de la musique rend hommage au co-fondateur des Buzzcocks

HOMMAGE De Franz Ferdinand à New Order, tous font part de l’influence et du talent du songwriter…

20 Minutes avec agences

— 

Le co-fondateur des Buzzcocks, Pete Shelley
Le co-fondateur des Buzzcocks, Pete Shelley — WENN
  • Les Buzzcocks ont été fondés par Pete Shelley et Howard Devoto en 1976.
  • Le groupe a participé activement aux débuts du mouvement punk.
  • L’album « Love Bites » (1978) est l’un des plus importants de l’histoire du punk.

Pete Shelley, qui a co-fondé les Buzzcocks à Bolton (Royaume-Uni) en 1976, est décédé jeudi en Estonie, des suites d’une crise cardiaque. Depuis, les hommages au chanteur de la formation punk se succèdent sur les réseaux sociaux. Glen Matlock, du line-up original des Sex Pistols, a partagé sa tristesse.

« Je suis totalement sous le choc et attristé par la mort prématurée de Pete Shelley. Un auteur superbe, un artiste et un amour au grand cœur qui était l’un des rares punks originels. Mes plus sincères condoléances à sa famille et ses amis », a-t-il écrit sur Twitter.

Tim Burgess, des Charlatans, a lui aussi salué la mémoire de l’artiste qui a écrit « la bande-son pour être un adolescent » avec « des chansons pop parfaites de trois minutes ».

Une vie dédiée au punk

Peter Hook, cofondateur de Joy Division et New Order, s’est souvenu du soutien que Pete Shelley a apporté à leur groupe dès le début.

« Un vrai gentleman. Il nous a tellement aidés au début de notre carrière avec son amour pour tout ce qui touchait au punk. Sans Pete et les Buzzcocks, je serais encore toujours en train de travailler sur les docks. RIP mon pote », a-t-il partagé sur Twitter.

Alex Kapranos, leader de Franz Ferdinand, a rendu hommage à celui « qui [lui] a donné envie d’être dans un groupe ».

Gaz Coombes a salué « l’incroyable songwriter » qu’était Pete Shelley.

Le groupe Duran Duran a également salué le talent de l’auteur de Boredom.

« Dans les années 1970, les Buzzcocks ont sorti un nuage de chansons parfaites – les produits de l’esprit et des émotions de Pete Shelley, chanteur/auteur et guitariste. Nous sommes très, très tristes d’apprendre sa mort. Il était un iconoclaste courageux qui a écrit des chansons rageuses et à la fois heureuses, qui pouvaient être à la fois cyniques et positives, le tout en deux minutes d’une énergie qui vous pétait à la figure. Son solo en deux notes sur Boredom était comme la fontaine Duchamp, rien n’était plus pareil après ça. C’était une véritable légende », peut-on lire sur Instagram.

Billy Corgan, des Smashing Pumpkins, s’est quant à lui souvenu des premières parties assurées par son groupe pour les Buzzcocks et du soutien qu’ils ont reçu de la part de leurs aînés.

« Je garderai toujours dans mon cœur combien Pete et son groupe nous ont soutenus, étaient gracieux et encourageant. En particulier durant cette période où beaucoup ne comprenaient pas notre approche ni le son que nous avions. C’est ce genre d’encouragement qui veut dire tellement pour un jeune musicien », a-t-il partagé.

Gérer sa déprime en musique