La production de «Un jour, un destin» répond à la colère de Catherine Deneuve

PEOPLE Mercredi, l’actrice poussait un coup de gueule dans les colonnes de « Télérama » pour dénoncer le « portrait superficiel et morbide » que lui avait consacré Laurent Delahousse…

C.W.

— 

Laurent Delahousse, le présentateur de «Un jour, un destin».
Laurent Delahousse, le présentateur de «Un jour, un destin». — Christophe BRACHET - FTV

Son coup de gueule n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Mercredi, dans les colonnes de Télérama, Catherine Deneuve faisait part de sa colère envers Laurent Delahousse, qui lui avait consacré un « portrait superficiel et morbide à souhait » dans un numéro de Un jour, un destin, en novembre dernier. Une lettre ouverte incendiaire à laquelle la production de l’émission de France 2 n’a pas tardé de répondre.

Des propos « violents »

Erwan L’Eleouet, le rédacteur en chef de l’émission, s’est dit surpris par la « violence des propos », explique-t-il au Parisien. « En dix ans d’existence et plus de 100 portraits, nous n’avons jamais reçu de poursuite. Et, sur ce portrait de Catherine Deneuve, qui a nécessité huit mois de travail, aucun téléspectateur n’a fait part de son trouble », développe-t-il. Tous ceux que nous avons interrogés dans ce film l’ont côtoyée et présentent un intérêt à s’exprimer. » Enfin, pour ce qui est de la séquence concernant l’accident de voiture de Françoise Dorléac, la sœur de Catherine Deneuve, Erwan L’Eleouet réfute tout « sensationnalisme » et explique au contraire « avoir voulu mettre de la distance et choisi de la diffuser incrustée dans un vieux poste de télévision et non en plein écran ».

Contacté par le quotidien, Laurent Delahousse n’a pas réagi aux propos de Catherine Deneuve mais n’exclurait pas de le faire prochainement.