Le fils de Maria Pacôme veut lancer une réflexion sur «la fin de vie assistée»

PEOPLE Au micro de RTL, François Pacôme a révélé que sa mère lui avait demandé de l’aide pour mourir…

C.W.
— 
La comédienne Maria Pacôme est décédée samedi dernier à l'âge de 95 ans.
La comédienne Maria Pacôme est décédée samedi dernier à l'âge de 95 ans. — T.F.1-PUGNET

François Pacôme, le fils de Maria Pacôme, a décidé d’alerter sur la fin de vie compliquée de sa mère, décédée samedi dernier à l'âge de 95 ans. Sur RTL, il a révélé que la comédienne lui avait demandé de « l’aider à mourir ».

Atteinte d’un cancer de l’amygdale, Maria Pacôme aurait pensé très rapidement à avoir recours à l’euthanasie. « Dans sa grande insouciance, elle a pensé qu’on lui filerait un coup de main quand ça serait indispensable. Elle pensait que sa petite notoriété lui permettrait de trouver un moyen. Eh bien non, car ici en France, on n’a pas le droit », explique son fils.

« Il faut une vraie réflexion sur la fin de vie assistée »

La comédienne aurait donc songé à la Suisse. « Quand c’est devenu vraiment compliqué pour elle, elle m’a demandé de faire les démarches pour ce que l’on appelle mochement le suicide assisté, en Suisse », révèle-t-il, déplorant le « parcours du combattant » pour y accéder. Mais face aux coûts élevés et aux voyages répétés fatigants, Maria Pacôme aurait renoncé. « Ma mère m’a dit : "je ne peux pas faire trois voyages en Suisse dans mon état" ».

Sur Facebook, François Pacôme a publié un message pour sensibiliser sur « la fin de vie assistée ». « Il faut une vraie réflexion sur la fin de vie assistée, parce que là, on est très loin de la dignité et de l’humanité », écrit-il notamment.