Rocky Balboa: Sylvester Stallone lâche son rôle fétiche pour de bon

BOXE L’acteur américain veut laisser la place à la jeune génération…

20 minutes avec agences

— 

Sylvester Stallone, le 4 avril 2018 à Philadelphie.
Sylvester Stallone, le 4 avril 2018 à Philadelphie. — Michael Perez/AP/SIPA

Sylvester Stallone ne jouera plus le rôle de Rocky Balboa au cinéma et estime qu’il est temps de faire place à la jeune génération incarnée par Adonis Johnson, nouveau héros de la saga. Depuis 1976, Sylvester Stallone a joué à huit reprises le rôle qui l’a rendu célèbre et lui a valu plusieurs nominations aux Oscars.

« Aujourd’hui que je me retire et que mon histoire a été racontée, un nouveau monde s’ouvre pour le public avec cette génération », explique l’acteur dans un message posté sur Instagram, visiblement enregistré lors du tournage de Creed II.

« Cela me brise le cœur »

« Même si cela me brise le cœur, tout a une fin », explique-t-il dans la vidéo Instagram. « Rocky ne mourra jamais parce qu’il vit en vous. Ça a été un privilège immense pour moi de pouvoir créer et jouer ce personnage important. »

« Je pensais que Rocky était terminé en 2006 et cela me comblait tout à fait », confie l’acteur de 72 ans. « Et tout à coup, ce jeune homme s’est présenté et toute l’histoire a changé », poursuit-il, parlant vraisemblablement de Michael B. Jordan, présent à ce moment même si la vidéo ne le montre pas.

Il avait rempilé pour Creed et Creed 2

Dans Creed - L’héritage de Rocky Balboa et Creed II, Michael B. Jordan incarne Adonis Johnson, fils du boxeur Apollo Creed, meilleur ami de Rocky Balboa décédé sous les coups du Soviétique Ivan Drago lors d’un combat. Après un refus initial, Stallone a finalement accepté la proposition du réalisateur Ryan Coogler qui voulait redonner vie à la saga.

Dans Creed, Rocky prépare Adonis à un combat professionnel. Le film a été un succès mondial avec 173 millions de dollars de recettes, selon Box Office Mojo. Creed II, le huitième volet de la saga, vient tout juste de sortir et a réalisé le meilleur démarrage jamais vu aux Etats-Unis pour un film incluant Rocky.