VIDEO. Kirk Douglas a une dent contre son fils Michael depuis 1975

PEOPLE L'icône du 7e art voulait le rôle de Randle McMurphy dans « Vol au-dessus d'un nid de coucou » qu'a produit Michael Douglas...

20 Minutes avec agences

— 

Trois générations de Douglas, Cameron, Kirk et Michael, sur le Walk of Fame
Trois générations de Douglas, Cameron, Kirk et Michael, sur le Walk of Fame — WENN

A bientôt 102 ans, Kirk Douglas a la rancune tenace : il en veut toujours à son fils Michael de ne pas lui avoir donné le rôle de Randle McMurphy dans Vol au-dessus d’un nid de coucou. En effet, c’est la star de Wall Street qui a produit le fameux film de 1975 récompensé par pas moins de cinq Oscars. Et pire, le Spartacus de Stanley Kubrick avait incarné le rôle à Broadway avant d’en obtenir les droits, qu’il avait par la suite cédé à son fils.

« [Quand il a repris les droits de la pièce] je lui ai demandé ''Laisse-moi le faire'', et il s’est dit ''Je vais aider mon fils, d’accord, tu peux le faire''. J’ai réussi à monter le film, mais ça a pris quelques années et il avait un peu vieilli. Mais ce n’était pas ma décision [de ne pas le prendre pour le rôle], c’était celle du réalisateur », a raconté Michael Douglas sur le plateau de The Talk.

« J’ai regardé papa et il a dit : "Oui, tu ne m’as pas laissé faire ce rôle". Et j’ai répondu : "Papa, ce n’était pas ma décision". Une fois de temps en temps, quand il cherche à me reprocher quelque chose, il me rappelle ça », a-t-il ajouté.

Une immersion sans concession

C’est Jack Nicholson qui a au final décroché le rôle, et quand on sait ce qu’il a enduré, on se demande si Kirk Douglas aurait été vraiment ravi de prendre sa place.

En effet, tous les acteurs ont dû répéter pendant deux semaines dans un véritable hôpital psychiatrique, et chacun devait passer du temps avec des patients atteints des mêmes pathologies que son personnage. Une immersion totale qui n’a pas été sans secouer la star de Shining !