Selon l’ex de Kim Kardashian, elle était sobre pendant le tournage de la sex-tape

SEXTAPE La star de télé-réalité maintient sa version…

20 Minutes avec agences

— 

La star de téléréalité Kim Kardashian
La star de téléréalité Kim Kardashian — WENN

Voilà une situation assez ubuesque où une célébrité jure ses grands dieux qu’elle a bel et bien consommé de la drogue tandis que son ex assure qu’elle était tout ce qu’il y a de plus clean. Kim Kardashian a en effet déclaré dans l’émission familiale avoir tourné la sex-tape qui l’a rendue célèbre sous l’influence de l’ecstasty, ce que son ex Ray J dément par l’intermédiaire d’un proche.

« Kim n’a pas pris de drogue dure et elle n’a pas bu non plus d’alcool pendant le tournage de la sex-tape », a-t-il assuré à TMZ. L’ami de Ray J explique également qu’à cette époque, Kim Kardashian se contentait de « fumer de la marijuana », précisant qu’elle fumait à l’aide d’une « pipe en forme de pénis ».

Toujours plus classe

Dans l’épisode de dimanche de L’Incroyable Famille Kardashian, la femme de Kanye West assurait par ailleurs que ça se voyait qu’elle était sous l’emprise de la drogue de synthèse puisque ses « mâchoires tremblaient ». Pour le proche de son ex, la raison de ce tremblement est plus… pragmatique : « Ses lèvres tremblaient parce qu’elle était en train de se faire b*iser ».

Si Ray J ne s’est pas exprimé en personne, l’interlocuteur de TMZ semble être assez crédible pour que Kim Kardashian fasse passer une réponse à la publication. « Kim maintient ses propos. […] On nous a fait savoir que Kim est reconnaissante d’avoir appris assez tôt sa leçon vis-à-vis des drogues, ce qui lui a permis de décider de ne consommer ni drogue ni alcool durant sa vie d’adulte », peut-on lire sur le site.