Elvis Presley dans Jailhouse Rock
Elvis Presley dans Jailhouse Rock — WENN

PEOPLE

Elvis Presley reçoit la plus haute distinction américaine à titre posthume

Le King a été choisi par Donald Trump avec six autres personnalités pour recevoir cet honneur…

Le 16 novembre, Elvis Presley s’est vu décerner la Presidential Medal of Freedom à titre posthume. C’est Donald Trump qui a choisi de délivrer cet honneur à l’icône du rock’n’roll avec six autres personnalités. Il s’agit du « plus prestigieux honneur civil de la nation. Il doit être décerné par le Président à des individus à l’origine de contributions particulièrement méritantes pour la sécurité et les intérêts des Etats-Unis, pour la paix dans le monde, pour la culture, ou dans le cadre d’entreprises publiques ou privées significatives », peut-on lire sur la page que la Maison Blanche a dédiée à l’événement.

Une icône éternelle

« Elvis Presley a défini la culture américaine pour des milliards d’adorateurs à travers le monde. Elvis a fusionné le gospel, la country et le rythm and blues pour créer son propre son, vendant des milliards d’albums. Elvis a également servi presque deux ans dans l’armée américaine, acceptant humblement de répondre à l’appel malgré sa célébrité. Elvis Presley reste une icône américaine tenace, quatre décennies après sa mort », peut-on lire également.

Parmi les autres personnalités honorées, on trouve également la médecin et philanthrope Miriam Adelson, le joueur de baseball George Herman Ruth Jr., ou encore le juge de la cour suprême Antonin Scalia.