Ennio Morricone dément avoir diffamé Quentin Tarantino dans une interview

CINEMA Le compositeur oscarisé menace la version allemande de Playboy de poursuites judiciaires…

20 Minutes avec agences

— 

Le compositeur Ennio Morricone lors de la 88e cérémonie des Oscars
Le compositeur Ennio Morricone lors de la 88e cérémonie des Oscars — WENN

Ennio Morricone ne décolère pas contre la version allemande de Playboy ! Le magazine avait en effet publié une interview du maestro dans laquelle il traitait Quentin Tarantino de « crétin » qui ne faisait que des « mauvais films ». Seul hic, le musicien affirme n’avoir jamais tenu ces propos.

View this post on Instagram

Grazie Torino!

A post shared by Maestro Ennio Morricone (@maestro_ennio_morricone) on

« Je n’ai jamais exprimé le moindre commentaire négatif à propos de l'Académie, de Quentin ou de ses films. Et je ne considère pas du tout ses films comme des déchets. Je considère que Tarantino est un grand réalisateur. Je suis très heureux de notre collaboration et de la relation que nous avons depuis que nous nous sommes rencontrés. Il est courageux et il a une énorme personnalité. Je pense que c’est grâce à notre collaboration que j’ai gagné un Oscar, ce qui est une des récompenses les plus importantes de ma carrière, et je serai éternellement reconnaissant d’avoir pu composer la musique d’un de ses films », déclare le compositeur d’Il était une fois dans l’Ouest dans un communiqué relayé par Variety.

Un des plus grands

Ennio Morricone poursuit : « A Londres, durant une conférence de presse, j’ai clairement déclaré que Quentin Tarantino était l’un des plus grands réalisateurs de notre temps. Je serai à jamais reconnaissant d’avoir pu composer avec lui ».

Quentin Tarantino et Playboy Allemagne n’ont pas réagi à cette polémique.