VIDEO. Rihanna interdit à Donald Trump de jouer sa musique en meeting

PEOPLE Et l'interprète de « Rude Boy » encourage à voter démocrate aux élections de mi-mandat...

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse et actrice Rihanna
La chanteuse et actrice Rihanna — WENN

Rihanna n’a pas apprécié le clin d’œil, loin de là. Lors d’un meeting à Chattanooga dans le Tennessee ce dimanche, l’équipe de Donald Trump a décidé d’utiliser un morceau de la chanteuse pour mettre l’ambiance dans la salle. Le titre n’a rien à voir avec la politique, puisqu’il s’agit très dansant Don't Stop the Music. Une ambiance de meeting qui a visiblement impressionné Philip Rucker, du service politique du Washington Post.

« Ça a déjà été dit un million de fois mais je le dis une fois de plus : les meetings de Trump ne ressemblent à rien d’autre en politique. En ce moment, Don’t Stop the Music de Rihanna passe à fond à Chattanooga pendant que des assistants jettent des tee-shirts Trump à la foule. Tout le monde adore ça », a-t-il écrit sur Twitter.

Mauvais choix

Rihanna, en revanche, a beaucoup moins apprécié que les partisans de Donald Trump se servent de son travail. « Ça ne va pas durer. Ni moi ni mon équipe ne serions de près ou de loin à un de ces meetings tragiques. Merci de m’avoir prévenue, Philip », a-t-elle lancé.

La star de la Barbade n’est pas la seule à vouloir interdire Donald Trump et ses équipes de se servir de sa musique. Pharrell Williams a lui aussi récemment menacé l’équipe du président américain de poursuites judiciaires s’il continuait à utiliser ses morceaux lors des événements politiques auxquels il participe.