La veuve du chanteur Chris Cornell poursuit son médecin en justice

PEOPLE Ce dernier aurait fait preuve de légèreté dans ses prescriptions...

20 Minutes avec agences

— 

Chris Cornell et son épouse Vicky à Los Angeles
Chris Cornell et son épouse Vicky à Los Angeles — WENN

Pour Vicky Cornell, la veuve de Chris Cornell, la mort du musicien est la conséquence d’une erreur médicale. Si le chanteur s’est bel et bien suicidé, le docteur Robert Kolin serait coupable de lui avoir « négligemment et à répétition » prescrit du Temesta et de l’Oxycodon, comme le relaye la BBC.

Toujours d’après la plainte de la veuve, le dicteur Kolin n’aurait jamais examiné Chris Cornell.

Un jugement altéré

Les médicaments prescrits par le docteur Kolin « altéraient les capacités cognitives de Chris Cornell, brouillaient son jugement et l’ont poussé à des agissements impulsifs qu’il n’a pas pu contrôler, et lui ont coûté la vie », peut-on lire dans la plainte.

Vicky Cornell demande des dommages et intérêts. Chris Cornell a été retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel à Detroit, le 18 mai 2017. Il avait 52 ans.