Les autorités sanitaires britanniques épinglent les produits Goop de Gwyneth Paltrow

POLEMIQUE La marque de Gwyneth Paltrow ne fait vraiment pas l'unanimité...

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Gwyneth Paltrow
L'actrice Gwyneth Paltrow — WENN

Les produits Goop, la marque lifestyle de Gwyneth Paltrow, ont attiré l’attention des autorités sanitaires britanniques. A ce titre, la Good Thinking Society, une organisation à but non lucratif engagée contre la pseudoscience, a saisi les administrations concernées afin que les consommateurs soient avertis des dangers qu’ils encourent.

Dans cette plainte, reprise par le Sunday Times, on peut lire que la promotion des offres « bien-être » Goop pourrait encourager les consommateurs à « utiliser des produits qui peuvent les blesser directement ». Selon la Good Thinking Society, pas moins de 113 affirmations contenues dans les publicités de la marque violeraient la loi.

Goop en Europe ?

Alors que Gwyneth Paltrow vient seulement d’implanter Goop sur le marché européen avec un pop-up store au Royaume-Uni, la marque pourrait être contrainte de reculer si les plaintes se multipliaient. Même aux États-Unis, Goop n’échappe pas à la critique.

Le label a notamment été poursuivi en Californie le mois dernier et soumis à une amende de 145.000 $ pour avoir fait la promotion d’un dispositif vaginal se résumant à une pierre de jade et un quartz rose. La publicité affirme que ces simples pierres permettent un meilleur équilibre hormonal et régulent les cycles menstruels.