VIDEO. Will Smith ne voulait pas que sa fille stoppe sa carrière de popstar

PEOPLE Juste après la sortie de son premier single « Whip My Hair », Willow Smith a voulu raccrocher le micro...

20 Minutes avec agences

— 

La famille Smith presque au complet : Willow, Jada Pinkett sa mère, et Will, son père
La famille Smith presque au complet : Willow, Jada Pinkett sa mère, et Will, son père — WENN

Willow Smith n’avait que 10 ans lorsqu’elle a connu le succès avec le titre Whip My Hair. C’était en 2010. D’emblée signée chez Roc Nation, le label de Jay-Z, la jeune fille n’aurait pas pu rendre son père plus fier. Mais Will Smith s’est trouvé plutôt abasourdi quand la popstar en herbe lui a annoncé qu’elle avait déjà eu sa dose de gloire.

« On était au top dans le monde entier : Whip My Hair était jouée partout, on avait Jay-Z derrière nous. Et puis elle a dit : "Ok, j’en ai assez, papa !" Je lui ai répondu : "Tu ne peux pas arrêter. Tu t’es engagée auprès de monsieur Jay-Z" Et elle m’a rétorqué "Non, papa, tu t’es engagé auprès de monsieur Jay-Z" », a expliqué Will Smith lors d’un épisode de l’émission de Jada Pinkett Smith, sa femme, Red Table Talk sur  Facebook rassemblant toute la famille Smith.

Une protestation « profondes »

Pour bien se faire entendre, la préadolescente a été radicale. « Elle est revenue le lendemain et elle s’était rasé le crâne. C’était une protestation profonde. Ce que ça m’a fait, c’est que j’ai compris un truc fou. J’étais en train de construire ce que je voulais pour elle, et elle tentait de me dire par tous les moyens "Je ne veux pas ça !" J’ai compris », a-t-il ajouté.

Willow Smith n’a pas arrêté sa carrière pour autant, mais à un rythme peut-être un peu moins soutenu que ce que son père escomptait au départ.