Laeticia Hallyday révèle pourquoi Johnny n'a pas vu Laura et David avant sa mort

PEOPLE Dans une interview accordée à «Paris Match», Laeticia a expliqué que Johnny ne voulait pas affronter la gravité de son état de santé…

C.W.

— 

Laeticia Hallyday s'est confiée à «Paris Match».
Laeticia Hallyday s'est confiée à «Paris Match». — P LE FLOCH/SIPA

Laeticia Hallyday se confie. Dans une interview accordée à Paris Match, la veuve de Johnny a révélé pourquoi le rockeur n’avait pas vu Laura et David avant sa mort. Selon elle, Johnny aurait eu un peu de mal à affronter la gravité de son état de santé.

« Il me disait ce qu’il n’arrivait pas à dire aux autres »

Quelques semaines avant le décès de Johnny, les médecins apprennent à Laeticia que son mari ne peut plus se battre contre le cancer, que tout « est fini ». « J’ai envoyé un message à David et Laura. J’ai demandé à nos médecins, David Khayat et Alain Toledano, de leur téléphoner, même s’ils n’avaient jamais été en contact avec eux. Je ne pouvais plus tout porter, explique-t-elle, rapporte Purepeople.com. Un docteur sait trouver les mots… Moi j’étais effondrée. J’ai passé la nuit à la clinique. Le lendemain, des amis m’ont rejointe. David et Laura aussi. Ils ont insisté pour aller dans la chambre, mais mon homme n’a pas compris. Ce n’était pas qu’il ne les aimait pas. Mais devoir leur faire face, dans cette situation, alors qu’ils ne se voyaient pas beaucoup, ça le renvoyait à sa mort. Cette mort qu’il fuyait et combattait depuis quinze mois. Il a refusé de les recevoir. Sans avoir le courage de leur dire. »

 

Laeticia explique également que quand des proches ont commencé à se succéder au chevet de son mari, Johnny est entré dans une « colère noire ». « Il m’a demandé d’arrêter les visites, poursuit-elle. "Sors-moi tout le monde de là. C’est quoi ce cirque ? Je vais crever ? Dis-moi que je vais crever ! Je ne vais pas crever, moi, donc dis-leur qu’ils s’en aillent". Il me disait ce qu’il n’arrivait pas à dire aux autres. C’est devenu compliqué, car il y a toujours eu dans cette famille beaucoup de non-dits, de jalousie, de rancune. En même temps, il fallait que je tienne, que je le protège. Comment faire pour l’expliquer à ses proches ? Cela a suscité des incompréhensions. Et j’ai été accablée de certains torts, alors que je n’étais pas responsable. »