Kendji Girac: Le chanteur évoque les discriminations dont il a été victime dans sa jeunesse

DELIT DE FACIES Le chanteur, qui appartient au peuple gitan, raconte avoir beaucoup souffert des nombreux stéréotypes associés à sa communauté...

20 Minutes avec agence

— 

Le chanteur Kendji Girac
Le chanteur Kendji Girac — Jacques Brinon/AP/SIPA

Les clichés sur la communauté gitane ont la vie dure. Invité dans l’émission Clique Dimanche sur Canal +, le chanteur Kendji Girac s’est confié sur les discriminations dont il a été victime en raison de son appartenance au peuple gitan.

Désormais célèbre dans l’Hexagone, l’interprète de Color gitano a répondu sans détour aux questions de Mouloud Achour. Il raconte avoir beaucoup souffert durant sa jeunesse des différents stéréotypes sur sa communauté.

« Le vigile pensait que tu voulais voler »

« On se sent ciblé, on a peur de faire quelque chose, on se sent tout le temps regardé. Voilà pourquoi on rentrait dans les magasins à l’époque et on regardait à droite et à gauche, raconte Kendji Girac. Le vigile pensait que tu voulais voler, et il te suivait dans le magasin jusqu’à ce que tu partes. Combien de fois on nous a suivis avec ma mère, alors qu’on ne volait pas ? »

Une évolution positive

Mais le gagnant de The Voice est aussi convaincu que les choses évoluent dans le bon sens. Pour le jeune homme de 22 ans, son succès a permis de faire évoluer les mentalités.

« Tous les Gitans maintenant, quand je les croise, ils se rendent compte que j’ai vraiment changé l’image et même eux maintenant, ils essaient de rester un peu plus tranquilles. (…) Les gens ont compris qu’il n’y avait pas que des mauvais, qu’il y avait beaucoup de musique, de gens sympas qui veulent s’instruire, qui veulent évoluer. »