Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
OH YEKanye West veut organiser la rencontre entre Trump et Colin Kaepernick

Kanye West veut organiser une rencontre entre Colin Kaepernick et Donald Trump

OH YE
Le rappeur américain a appelé le sportif à l'accompagner à la Maison Blanche...
Le rappeur Kanye West.
Le rappeur Kanye West.  - Brent N. Clarke/AP/SIPA
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Kanye West se pose en médiateur. Le rappeur veut réunir Donald Trump et Colin Kaepernick pour les réconcilier après des insultes proférées par le président américain à l’encontre du sportif, rapporte le HuffPost.

Il avait déjà réuni les deux personnalités sur sa tenue vestimentaire. Lors d’une interview à la revue musicale The Fader, il portait une casquette « Make America Great Again » avec un sweat-shirt Kaepernick conçu par ses soins.

a

« Retirer ce fils de pute du terrain »

Organiser une vraie rencontre sera autrement plus difficile. La brouille entre le président et le footballeur dure depuis 2016. Cette année-là, Colin Kaepernick a commencé à s’agenouiller pendant l’hymne national lors des matches pour protester contre la brutalité policière et l’injustice raciale aux Etats-Unis.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Une attitude qui avait fortement déplu à Donald Trump. Ce dernier avait appelé les propriétaires de la NFL (ligue de football américain) pour faire « retirer ce fils de pute du terrain maintenant », et avait encouragé les fans à boycotter les joueurs ayant suivi le mouvement.

Un coup de téléphone à Colin Kaepernick

Interrogé par TMZ, celui qui se fait maintenant appeler « Ye » a indiqué ce lundi qu’il souhaitait vivement organiser cette rencontre. « J’ai appelé Colin ce matin, pour le joindre, afin que je puisse l’amener avec moi à la Maison Blanche », a-t-il déclaré. « Nous pourrons supprimer cette déclaration ''fils de pute'' et être sur la même longueur d’onde ».

En septembre, le joueur de football américain est devenu l’égérie de la marque et de son slogan « Just Do It ». Un affront pour Donald Trump, qui a tweeté « A quoi pensait Nike ? ». Si le président pensait que cette promotion allait « la tuer », la marque a bondi de près de 6 milliards de dollars depuis la conclusion du contrat avec Colin Kaepernick.

Sujets liés