#MeToo: Asia Argento attaque Rose McGowan en justice après ses accusations d'agression sexuelle

GUERRE L'actrice avait demandé à Rose McGowan de retirer ses propos...

C.B.

— 

Rose McGowan (au premier plan avec le vêtement jaune) et Asia Argento, lors d'une manifestation pour les droits des femmes, à Rome, le 8 mars 2018.
Rose McGowan (au premier plan avec le vêtement jaune) et Asia Argento, lors d'une manifestation pour les droits des femmes, à Rome, le 8 mars 2018. — Alberto PIZZOLI / AFP

Elle avait lancé un ultimatum à Rose McGowan, Asia Argento a décidé de passer à l’action et s’apprête à attaquer l’actrice (et ex-amie) en justice. Le problème ? Des propos de l’ancienne actrice de Charmed sur l’accusation de viol lancée par Jimmy Bennet par Asia Argento qui, selon elle « menaçait » le mouvement #MeToo.

Le 27 août dernier, Rose McGowan, victime déclarée, comme Asia Argento, de Harvey Weinstein, affirmait avoir des informations qui confirmaient les accusations de Jimmy Bennet. L’actrice fréquente le mannequin Rain Dove depuis le mois de juillet et, selon elle, Asia Argento aurait expliqué à ce dernier, par SMS, avoir couché avec Jimmy Bennett, et avoir reçu régulièrement des photos nues de lui.

« Sois la personne que tu aurais aimé que Harvey Weinstein soit »

Dans un communiqué, Rose McGowan a reproché à son ex-amie d’avoir caché ces images aux autorités et affirmé avoir encouragé son compagnon à le faire : « Je n’ai pas perdu de temps. Ce n’était pas une décision difficile. Ce qui était difficile, c’était de réaliser que tout ce que le mouvement MeToo représente était menacé. » Elle avait ajouté : « Asia tu étais mon amie. Je t’aimais… Fais le bon choix. Sois honnête. Sois juste. Laisse la justice suivre son cours. Sois la personne que tu aurais aimé que Harvey Weinstein soit. »

Le 7 septembre, Rain Dove est revenu sur ses propos, en expliquant qu’il avait mal interprété ce que lui avait dit Asia Argento. Alors qu’il pensait que Jimmy Bennet avait 12 ans sur les photos envoyées, il en avait en réalité 17. Asia Argento avait réagi à ces excuses -depuis effacées- en publiant une pique sur Twitter : « C’est dommage que Rose McGowan ne soit pas prête à accepter le fait qu’elle a tort. Rain Dove a accepté son erreur. » Un tweet également supprimé.

« Je n’aurai d’autre choix que de prendre des mesures juridiques immédiates »

Lundi, la guerre entre les deux femmes prenait de l’ampleur avec une sommation tweetée d’Asia Argento à l’encontre de Rose McGowan : « Chère Rose McGowan, c’est avec grand regret que je te donne 24h pour te rétracter et t’excuser pour les horribles mensonges que tu as proférés contre moi dans ta déclaration du 27 août. Si tu ne parviens pas à régler ce problème, je n’aurai d’autre choix que de prendre des mesures juridiques immédiates. »

Mardi, elle a publié : « A l’attention de Rose McGowan. Le délai de 24 heures que j’avais donné pour retirer tes fausses déclarations récentes à mon sujet est à présent expiré. Je dois t’informer, ainsi que Rain Dove, que j’ai missionné Mishcon de Reya pour réclamer de substantiels dommages et intérêts pour tromperie, fraude, coercition et diffamation. Vous aurez très rapidement de leurs nouvelles. »