L’actrice Rose McGowan voit du positif dans les accusations portées contre Asia Argento

PEOPLE Les femmes ne sont pas les seules victimes...

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Rose McGowan présentant son livre, Brave, à New York
L'actrice Rose McGowan présentant son livre, Brave, à New York — WENN

L’actrice Rose McGowan était l’invitée de l’émission britannique Good Morning Britain lundi matin, et elle a tenu à s’exprimer sur les accusations auxquelles fait face Asia Argento. Si elle se sent « trahie » par son ancienne amie - actuellement accusée d’agression sexuelle envers l’acteur Jimmy Bennett alors qu’il était mineur, il y a du bon dans cette nouvelle. Cela prouve que les hommes aussi peuvent être victimes.

« Mes sentiments, comparés au ressenti de Jimmy Bennett, sont insignifiants. Personnellement, je pense que l’année a été dure et pleine de trahisons. Ces quatre années ont été remplies de trahisons de tous les côtés, mais cette fois, ce n’est pas à propos de moi. C’est une situation horrible. Je ne comprends pas, fondamentalement, les gens qui sont attirés par les jeunes, de quelque façon que ce soit. Il y aura un procès, et mon cœur bat à cent à l’heure, et ça me rend malade, ça me fait mal, mais je crois que ce que l’on peut en retirer, c’est que les garçons peuvent aussi être victimes », a déclaré l’actrice lors de l’interview, citée par Metro UK.

Pas que pour les femmes

Elle poursuit : « #MeToo n’est pas que pour les femmes. J’ai entendu beaucoup d’hommes me narrer les abus dont ils ont été victimes. Ça n’est jamais arrivé, et les gens ont peur, ils analysent les chiffres. Ma réponse est de laisser respirer tout ça, laisser les gens parler. Si je veux me balader nue dans la rue, personne n’a le droit de me violer. »

#tbt 📸 by @janelleshirtcliff

A post shared by Rose McGowan (@rosemcgowan) on

« Chacun a un droit souverain sur son propre corps », a-t-elle aussi rappelé.

>> A lire aussi : Après les dernières révélations, où en est-on de l'affaire Harvey Weinstein?